Somewhere in Quebec…

rivière du moulin, le retour !

Classé dans : week-end — 21 juillet, 2008 @ 6:52

Enfin un dimanche ensoleillé  !!!

On n’ a pas eu 3 jours de beau temps consécutifs depuis plus d’un mois et demi ! Alors quand le soleil se pointe enfin, ben on en profite pour sortir.

On est donc retourné à la rivière du moulin dans le but d’explorer un peu plus la nature, et voir jusqu’où on peut aller…! On voulait aussi se mettre à la cueillette des champignons, parce que y en a des tonnes là bas, et on aura bien tenté d’en ramasser 3 ou 4, mais ils auront pris un léger coup de chaud. Tant pis pour les champignons, ce sera pour une prochaine fois…

                               dscn8268.jpg 

En attendant, le soleil était bien là, l’eau était nickel pour se baigner, et on aura bien pu profiter des paysages et du calme de la région.

Trankilou assis dans l’eau, à déguster une bière bien fraîche, ça c’est la belle vie !

             dscn8280.jpg

Mais le meilleur restait à venir : le moment où on a réussi à trouver LE spot !!!! Un bon filet d’eau qui coule le long de rochers plus ou moins lisses, et on en fait un toboggan !!

   dscn8292.jpg    on a vraiment pas besoin de grand chose pour s’amuser…!

    dscn8288.jpg   dscn8298.jpg  

Enfin bon, on reste encore des grands enfants, et le pire, c’est qu’ après ça on a passé je sais pas combien de temps dans l’eau à essayer de se faire emporter par un courant qui nous ramenait le long d’un gros rocher où on pouvait glisser dessus… ! OUAAAIS !!!

Bref, on aura passé un bon moment à cartographier ce qu’ y avait sous nos pieds, pour trouver les rochers les plus adéquats pour en faire de bonnes prises, et pour trouver les endroits où y avait du sable… A la fin de la journée, on connaissait le moindre rocher par coeur !!

CONCLUSION : pas besoin de grand chose pour s’amuser un dimanche après-midi : du soleil, de l’eau, des rochers, de la bière et pis c’est bon…!

Week-end à l’île aux Coudres

Classé dans : week-end — 17 juillet, 2008 @ 7:38

Et oui !!!!!!

ça y est !!! pour tous ceux qui se demandaient si on était pas morts chez les inuits, bouffés par des orignaux, ou avalés par les baleines,…sachez que non !! Nous sommes encore en vie et le blog renaît !

Bref, ça faisait un ptit moment qu’on avait pas donné de nouvelles et y a pas mal de nouvelles choses qui se sont passées depuis…. Notamment l’arrivée d’un nouveau coloc français : Rémi de Nantes, qui bosse à la CIGELE. On le connaissait déjà avant qu’il arrive, il avait passé un mois pour un stage de deuxième année d’école d’ingénieurs pendant le mois de mai, et il est finalement revenu pour la fin de l’été.

                                           quebecparttwo088.jpg Rémi

Mais bon, l’objet principal de cet article concerne le dernier week-end qu’on a passé à l’île aux Coudres. Cette île est située à 2h30 de chez nous et c’est notre fidèle « Sunny Birdie » qui nous a emmené là bas (notre Pontiac Sunbird qui possède quelques trous dans la carrosserie, qu’on a acheté seulement 60 euros par personne, mais qui roule très très bien !!).

                                                              quebecparttwo040.jpg  »Sunny Birdie »!!

C’est donc avec cette voiture de luxe que nous avons roulé pendant finalement plus de 4 heures avant de rejoindre l’île aux Coudres (oui, on a pas pris le bon trajet et on a presque doublé le temps de route au final, rien que ça…!).

Que dire de l’île aux Coudres si ce n’est tout simplement qu’un petit coin de paradis ! Une vue magnifique sur le Saint-Laurent durant la traversée en ferry, une auberge super sympa pour rencontrer du nouveau monde, autour d’une bonne bière ou d’un ptit feu, bref une ambiance tout simplement !

La première chose qui frappe quand on va prendre la ferry, c’est cette longue descente ou les freins chauffent et sentent le brûlé à la fin.

                                        dscn8130.jpg la longue descente avec l’île en point de mire

Et une fois sur le bateau, on a plus qu’a profité tranquillement du paysage :

 

     quebecparttwo058.jpg   dscn8137.jpg    dscn8133.jpg    dscn8132.jpg 

 

Une première soirée avec les autres clients de l’auberge et nos amis qui y travaillent, et le lendemain, on devait retrouver un ami de Damien qui arrivait à Québec.

Une vraie mission car il est arrivé à Québec avec 4 heures de retard, et on est tombé sur lui par hasard alors qu’on avait abandonné l’idée de le retrouver dans la ville en se disant qu’il était assez débrouillard pour nous retrouver le soir-même à l’île aux Coudres. Bref, il nous tombe dessus alors qu’on se ballade et on a pu terminer ensemble notre ptite promenade sur les hauteurs de la ville.

dscn8142.jpg     dscn8144.jpg     dscn8141.jpg   dscn8140.jpg  

 

C’est donc autour d’une bonne bière (pour changer…) qu’on a débuté notre soirée à l’île aux Coudres, avec un concert de Torngat (musique un peu psyché, bizarre, instrumental, multi-intrumentistes) pour mettre l’ambiance.

                              quebecparttwo092.jpg

 Dure soirée pour certains, mais le lendemain, fallait être opérationnel à 7h30 pour pas loupé le ferry de 8h si on voulait avoir une chance de voir les baleines aux Bergeronnes (un peu plus dans le nord-est par rapport à l’île aux Coudres).

Donc du coup on a quand même réussi à se lever, mais on a eu quelques soucis de voiture et on a finalement pris le ferry une heure plus tard, et tout ça pour voir… DE LA BRUME !!!

Y’avait que ça !! on y voyait que dale !! avant même de quitter l’île, on savait que ça allait être une échec…!

                      dscn8188.jpg brume matinale sur la descente qui mène à l’île

 

On a quand même pu apprécier le paysage avaec une atmosphère différente, fantomatique :

                          dscn8200.jpg

Mais par contre, une fois arrivé aux Bergeronnes, ben on nous avait garanti qu’on pouvait voir les baleines du rivage (paske avec ce temps, pas question de prendre le zodiac, on ira une autre fois) alors du coup on a quand même payé 7,80 dollars pour pouvoir se ballader sur la côte ! C’est dingue, on doit payer pour se promener là bas, ils ont fait de leur côte un site touristique où ils ont fait exprès de développer des infrastructures pour l’observation des baleines et du coup, nous on paye sûrement l’entretien de ces infrastructuresn ainsi que les diverses activités qui sont proposées à côté (notamment observation de la faune sous-marine du Saint Laurent), mais on peut pas se ballader sur la côte avec une chance de voir les baleines SANS PAYER !! Les baleines sont exploitées dans ce pays !!

Bref, tout ça pour voir ça :

           dscn8212.jpg

On voyait pas plus loin qu’à environ 20 mètres du rivage…

Alors du coup on en a profité pour se ballader dans la forêt ou apparemment, de temps en temps, y’a quelques ours qui se balladent par là…! Mais bon, avec la brume…

           dscn8218.jpg    dscn8223.jpg     dscn8224.jpg    

Cédric, le pote de Damien, qui aura pas l’occasion de revenir avant un bout de temps, persistait dans l’éventuelle observation de baleines :

                  dscn8216.jpg peine perdue…

Malgré la brume, on a quand même découvert un autre aspect du pays : ça donne vraiment une autre dimension au paysage, et ça a plutôt son charme !

 dscn8185.jpg  quebecparttwo115.jpg

A défauts de baleines, on aura pu observer la faune du Saint Laurent : crabes-araignées, étoiles de mer, oursins, etc… Et on aura pu se rendre compte de l’incroyable densité de cette faune dans le  fleuve.

                       dscn8237.jpg y’a pas que des baleines aux Bergeronnes !!

En tout cas, même si on a vu ni rorquals, ni phoques, ni bélougas, on aura quand même su profiter de ce dimanche, et on aura sûrement l’occasion d’aller voir ces grands mammifères marins une autre fois.

The Jail Hostel

Classé dans : excursions — 8 juin, 2008 @ 12:12

                        dscn74401.jpg    dscn74511.jpg

C’est dans cette ancienne prison réaménagée en auberge que nous avons passé la nuit. Plusieurs étages pour plusieurs foonctionnalités : cuisine, anciennes cellules devenues douches, anciennes cellules devenues chambres et le dernier étage (là où nous avons dormi) était composé de chambres, là où quelques années plus tôt, on pouvait y trouver des salles d’opérations. Cet « étage-hôpital » a d’ailleurs été changé en prison de femmes au vu des opérations plus ou moins barbares réalisées sur les patients.

    dscn74561.jpg Olivier et Vanessa

Ah oui !! Il parait aussi que l’auberge est hantée…! Un article de journal dans la cuisine relate des faits assez étranges : des personnes qui se mettent à saigner du nez au moment où elles approchent d’une cellule ayant connu plusieurs condamnés à mort, des bruits de portes qui se ferment dans l’ancien couloir des matons, mais aussi des gens qui se mettent à léviter dans les chambres… :

                              dscn74631.jpg Il vole…!

Bref, un contexte chaleureux pour passer une bonne nuit de sommeil sans avoir peur d’être déranger par des esprits ou autres phénomènes paranormaux…!

Plusieurs types de cellules existent dans cette ancienne prison, et notamment les « cellules tambour », surnommées ainsi à cause de leurs plafonds voûtés de 3 sur 9 pieds. Elles étaient utilisées uniquement pour dormir et on y trouvait simplement un lit, un matelas, un oreiller, des draps, des couvertures, un tampon d’eau et un seau pour la nuit.

      dscn74381.jpgcellule-tambour

The Great Canadian Bungee !!

Classé dans : excursions — 2 juin, 2008 @ 3:34

Nous y sommes !!

Après cette rapide excursion par la capitale du Canada, et après avoir commencé à cogiter dans la voiture avant le grand moment (« mais putain qu’est ce que je fous là ? » « vous avez une dernière parole ? » « hey vous avez vu le toit du parlement ? Ben on va sauter d’encore plus haut que ça…! »), nous voici arriver à Wakefield, au beau milieu de la carrière Morrison pour effectuer le grand saut…!

Premiers moments d’excitations mêlés d’une certaine appréhension, on distingue d’autres personnes au sommet de la passerelle en train de se préparer. Une chute libre de 200 pieds (environ 60-70 mètres) et l’élastique les propulse vers les airs avant de toucher l’eau du lagon…

                    p1000857.jpg       dscn7411.jpg

C’est alors notre tour… Chacun doit passer à la pesée et les passages s’effectueront du plus lourd au plus léger. On monte alors en même temps sur la passerelle et pendant que le premier s’équipe, les 6 autres patientent, observent, stressent aussi un peu quand même…, et puis on s’encourage comme on peut : »Adieu les amis, je suis vraiment content de vous avoir connu… » ou encore « une dernière prière ?? »

Et c’est donc à Damien de s’élancer le premier. Vous pourrez voir quelques photos ici, tirées plus ou moins de la vidéo réalisée par les dirigeants du bungee (pour quelques dollars de plus, on a pu se faire filmer chacun son tour par une caméra disposée au niveau du sol. La vidéo est excellente mais on ne peut pas la mettre sur le site donc patience, on trouvera une solution plus tard…).

                         vlcsnap70405.pngles yeux vers le ciel, Damien ne sait pas encore qu’il lui reste 5 secondes avant de sauter…!

Les gars sont des professionnels : ils ne nous laissent pas vraiment le temps de réfléchir avant de sauter. Au moment où l’on a les 2 pieds au bord de la passerelle, ils lancent un décompte très rapide (5…4…3…2…1…!!) et par réflexe, on se sent quasiment obligé de sauter dans le vide, donc pas le temps de flipper trop longtemps !

Avant de sauter, on a le choix entre « wet or dry » : littéralement, mouillé ou sec… On peut donc toucher l’eau pour encore plus de sensations…!

                    vlcsnap205679.png Au moment où on touche l’eau, c’est le silence autour de nous alors que 2 secondes avant, on se dit : »ouahhh qu’est ce qui se passe !!!! » (le vent dans les oreilles, on a pas le temps de réaliser ce qui nous arrive). Mais alors que l’élastique se tend, notre vitesse diminue et le silence se fait juste au moment où l’on effleure la surface de l’eau. Puis, 1 seconde plus tard, et on est propulsé vers le haut et c’est à nouveau le sentiment du « ouaahhh qu’est ce qui se passe !!!! »   Impressionnant !

Chacun son tour, on vit donc ce moment fort chargé d’adrénaline, et on se raconte ses impressions.

vlcsnap63020.pngErik    vlcsnap73593.pngClem   vlcsnap76634.pngOlivier

 

vlcsnap72839.pngKarine   vlcsnap213958.pngGuillaume 

 vlcsnap213217.png Jonas  vlcsnap785621.png Vanessa

 

D’autres photos sont disponibles dans l’album « Bungee » et on va essayer de trouver un moyen de vous faire voir nos vidéos et la vidéo réalisée par les organisateurs.

Et après cet évènement marquant de notre périple au Québec, direction Ottawa pour une nuit dans une ancienne prison : the Jail Hostel…

 

 

 

En route vers le bungee…

Classé dans : excursions — 1 juin, 2008 @ 5:54

Sur le chemin qui mène à Ottawa, on peut parfois assister à des phénomènes étranges qui se passent là haut dans notre ciel…

                    bizarre.jpg ??? pas un arc en ciel mais les couleurs sont là !

Et avant de faire le grand saut à Wakefield, l’après-midi a pu être consacrée à une rapide découverte de Ottawa et notamment de son parlement et des ses statues…!

                              dscn7384.jpg

Pour ceux qui ne le savent toujours pas, Ottawa est la capitale du Canada et se situe en Ontario et pas au Québec. Elle a été désignée capitale de la province du Canada dans le but de résoudre un conflit opposant les villes de Montréal, Toronto, Québec et Kingston (chaque ville désirait devenir capitale de la province). Mais c’est Ottawa qui fut choisie, et ce, notamment en raison de sa position géographique.

Première impression au moment de rentrer en Ontario : bein les gens parlent anglais…! Enfin la plupart sont bilingues et chaque enseigne de boutique est traduite dans les 2 langues, mais on est bien en région anglophone. Deuxième impression lorsqu’on arrive à Ottawa : bein les gens semblent plus distants et plus affairés. Moins d’échange de regard dans les rues, chacun est plus ou moins dans sa bulle, un peu comme dans les grandes villes de France.

Mais le soleil est là et les rues sont animées pour une raison inconnue : la population asiatique est omniprésente et semble célébrer un évènement qui nous échappe… On nous aura bien tendu un prospectus pour comprendre la raison de toute cette agitation, mais celui-ci a été égaré (alors que nous marchions devant le Parlement, un homme encagoulé fit irruption juste sous nos yeux et nous a menacé de nous tuer si nous ne lui rendions pas immédiatement le fameux prospectus. Bien entendu, par souci de conserver nos vies sauves, nous le lui rendîmes et il disparut dans un nuage de fumée rougeâtre sans laisser la moindre trace) et nous ne sommes donc pas en mesure d’expliquer ce qu’il y avait à l’intérieur…

Mis à part cet incident notoire, nous avons tout de même pu constater la splendeur du parlement.

dscn7385.jpg    dscn7389.jpg pose artistique devant l’édifice central du parlement !   

 dscn7390.jpg 

Les travaux de construction commencèrent à la fin du mois de décembre de l’année 1859 sous notre ère contemporaine… Mais un incendie détruisit la quasi totalité du parlement, et ne laissa intact que la bibliothèque :

                                                                 p1000822.jpg

 

A Ottawa, on peut aussi apercevoir de très très belles statues… (devinez qui sont les véritables…!) :

                        dametjo.jpg    moiclemetdam.jpg    moietdam.jpg

Petite pose avec les policiers, dernières photos avant de partir, dernières paroles d’encouragement avant le grand saut : « hey les amis, dans 1 heure on va mourir, profitez bien de nos derniers instants !! »  et en route vers le great canadian bungee…!!!

p5180146.jpg       dscn73971.jpg  le pont Alexandra : qui relie Ottawa en Ontario et Gatineau au Québec

 

 

 

promenades, concerts à Montréal…

Classé dans : excursions — 30 mai, 2008 @ 5:05

Le lendemain, ptite ballade dans les rues de Montréal et découverte de ses quartiers pittoresques, de ses multiples tags sur les façades des bââtisses, des ses parcs et de sa vue panoramique au sommet du Mont Royal :

dscn7300.jpg  « quartier pittoresque… »                   fscn7330.jpg  » parc… »

dscn7301.jpg un des « multiples tags… »           dscn7321.jpg« vue panoramique au sommet du Mont Royal… »

 

dscn7323.jpg   » idem que précédemment, mais vue dégagée… »

 

Une après-midi bien touristique où la pluie nous aura surpris avant de redescendre vers le quartier tout aussi touristique de Montréal, là ou se trouve notre auberge.

Et c’est en rentrant à ladite auberge  pour s’affairer avant le concert de Gatineau (mélange de Rap, punk..etc, un super groupe soit dit en passant !) au bar « l’Inspecteur l’épingle » ou « l’Inspecteur l’aiguille » (un truc comme ça) que nous rencontrâmes une âme perdue en ces lieux :

Vanessa, une nouvelle française,  fraîchement débarquée de France (Avignon), pour un périple de 3 mois à l’intérieur des terres québecoises. Entre français de Montréal, il faut bien savoir s’entraider… et c’est après nous avoir suivi au concert de Gatineau  que nous lui proposions de nous suivre dans notre voyage d’une semaine à travers le Québec.

elleestla.jpg  Sur la photo : une inconnue derrière, Jonas qui fait un signe de paix en buvant sa bière, Olivier (donc c’est le gars de droite) et la seule fille restant sur la photo….ben c’est Vanessa.

Bon maintenant que vous avez tous compris qui était cette nouvelle arrivante, sachez que dès le lendemain on lui proposa d’aller faire un ptit tour du côté de Ottawa pour le GREAT CANADIAN BUNGEE !! Saut à l’élastique au dessus d’un lagon en plein milieu d’une carrière. Un peu de patience, les photos viendront…

début d’un voyage bien mouvementé…!

Classé dans : excursions — 27 mai, 2008 @ 5:18

ça y est !!! on est vendredi 16 mai et c’est l’heure du départ pour une semaine de dingue !

Première chose à faire : rejoindre Montréal en voiture et y retrouver nos ami(e)s à l’aéroport puis à l’auberge.

                                                         dscn7271.jpgcoucher de soleil sur une rue de Montréal

Une fois à l’aéroport, première mission pour Damien, Jonas et moi-même : retrouver Guillaume le pote de Damien, et aller chercher ce qui sera notre voiture de compagnie tout au long de notre périple :

                                                             notre voiture 

Il nous a bien fallu un bon quart d’heure pour comprendre comment elle marchait, vive les progrès de la technologie !

Soirée tranquille en perspective, ballade dans les rues de Montréal de nuit :

  dscn7281.jpg dscn7282.jpg dscn7285.jpg dscn7287.jpg dscn7280.jpg

Bref, notre première nuit en dehors de Chicoutimi allait se dérouler dans une petite auberge plutôt sympa, où tout le monde allait commencer à se rendre compte du « léger » problème de ronflement de Damien…!

                   dscn7277.jpgpremier(s) verre(s) sur la cour intérieure de l’auberge

 

dimanche 20 avril : La rivière du moulin

Classé dans : Ballades — 24 avril, 2008 @ 7:01

Ce dimanche après-midi, ptite ballade du coté de la rivière du moulin, en pleine forêt avec encore pas mal de neige malgré les températures qu’on a depuis quelques temps.

dscn6805.jpg

La rivière du moulin tire son nom d’un ancien moulin à scie que les premiers colonisateurs de Chicoutimi construisirent au bord de cette rivière (cf Wikipédia). Mais la plupart des habitants du bassin versant utilisent le nom « La rivière Langevin » car ce nom proviendrait de la première famille propriétaire du moulin (aujourd’hui détruit) situé sur la rivière (cf Wikipédia toujours…!).
Quelques chiffres : longue de 88 km, sa source se situe au « Lac du moulin » à 907m d’altitude.

Bref, après avoir réfléchi sur la stratégie à adopter pour rejoindre la rivière, nous nous sommes décidés à traverser les bois en tentant de suivre un sentier caché par la neige. Ce dangereux périple, où nous avons failli y laisser la vie à moultes reprises, nous a conduit tout droit à une vaste étendue d’herbes jaunies par la récente présence de la neige, et où l’on peut reposer son corps et son âme en écoutant le son apaisant produit par les rapides de la rivière (ça c’est pas sur wikipédia…).
dscn6800.jpg

Après cette petite pause, il ne nous restait donc plus qu’à approcher de la rivière que l’on entendait mais que l’on ne distinguait que vaguement au travers des arbres.
dscn6808.jpg dscn6809.jpg dscn6811.jpg

En ce qui concerne les autres photos, y a un album entier sur la rivière du moulin…

Le trajet retour aura surtout été marqué par la perte d’une montre que la neige a engloutit, et que seule la fonte de cette même neige permettra peut-être de retrouver ladite montre. Une balle de golf retrouvée sur le chemin et des jeux stupides pour connaître « qui c’est qui va réussir à la faire rebondir le plus haut possible ?? », avant de retrouver nos chères résidences Val Lomberettes…

1ère soirée hockey en plein air…

Classé dans : Hockey — 22 avril, 2008 @ 4:24

dsc09421.jpg

Jeudi 17 avril, les canadiens de Montréal affrontent les Bruins de Boston pour le 5ème match des séries. Alors que les canadiens mènent par 3 victoires à 1 (il en faut 4 pour rester dans la course), Boston, après avoir encaissé le premier but, revient au score et va finir par l’emporter largement 5 à 1…

Voila pour le ptit résumé de la rencontre !! Ah oui !! à savoir que l’unique but de Montréal a été inscrit par Kovalev et cela sans son casque !! Au moment où il a marqué, nos amis québecois ont hurlé « cinq cent quinze, cinq cent quinze !!! ». Enfin, c’est ce qu’on avait compris mais il fallait comprendre « sans son casque, sans son casque !!! ». Bref, l’accent québecois est encore un peu diffcile à appréhender mais on y vient, on y vient…!

game de hockey dehors dscn6754.jpg

Bon alors ça c’est quand on est était encore à peu près tous concentrés sur la game de hockey mais au bout d’un moment, surtout quand les canadiens perdaient 3 ou 4 à 1, ça donnait plutôt ça :
dscn6759.jpg

Et alors après le match, et même pendant, on pouvait observer diverses activités de plein air :
dscn6755.jpg dscn6756.jpg dscn6749.jpg

En ce qui concerne la fin de soirée, ben on a fêté la défaite comme il se doit mais là, les photos sont censurées…!!

ça y est !!!!!

Classé dans : arrivée — 13 avril, 2008 @ 12:08

1 mois après l’arrivée de Damien, 2 semaines après notre arrivée (Jonas et moi) et après avoir essuyé quelques températures négatives, après avoir dérapé sur plusieurs plaques de verglas, après une grippe, une bronchite et une oreille bouchée, après des détours dans les méandres de l’administration et après quelques bières à l’érable ou au bleuet made in « la Tour à bières », ce blog voit enfin le jour…!!!

Nous voici donc au coeur des résidences Val Lomberettes de Chicoutimi, anciennement Chekoutimi (ce qui veut dire en indien :  » jusqu’où l’eau est profonde »).
l'édifice E, point de départ de moultes soirées...!
Bon alors aujourd’hui, y a beaucoup moins de neige que sur la photo (en fait y en a quasiment plus…), on est en pleine période de dégel et on voit apparaître parfois quelques petits étangs qui prennent naissance au milieu des routes !

En tout cas voici une ou deux photos pour vous imaginer la quantité de neige qu’il y avait à notre arrivée :
dscn6657.jpg dscn6653.jpg

Et ci-dessous voici la rivière (le Saguenay) qui longe Chicoutimi pour se jeter au niveau de Tadoussac où l’on peut voir les baleines (on va y aller, vous inquiétez pas..!). Autrefois, les bélougas remontaient la rivière et on pouvait les apercevoir à Chicoutimi mais aujourd’hui, la pollution de la rivière les en empêche.
dscn6659.jpg
Bref, voila pour ce ptit message d’intro ! Vous pourrez trouvez dans ce blog notre progression en territoire québecois, en espérant que nous ayons le courage de venir le mettre régulièrement à jour…!
En attendant, on vous laisse un ptit échantillon de photos dans un premier album !

A tantôt !!

 

TOUT SUR LE MAROC DONT LA F... |
internationalgeneration |
Voyages et mystères |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LES CM2 DANS LE 74
| sicilesud
| souvenirs de turquie avril ...